Mariage pendant le coronavirus

Se marier pendant le COVID – A cause de la pandémie, la plupart des mariages ont été tout simplement annulés ou reportés à une date ultérieure. Le report d’un tel évènement est loin d’être évident et ce sont beaucoup de couples qui ont dû annuler leur mariage alors qu’il était prévu au début du printemps. Cependant, certains couples vont tout de même se marier pendant cette période difficile.

 

Votre faire-part de mariage en ligne : votre site de mariage privé pour partager avec vos invités

Les mariages sont-ils interdits ?

Pendant cette période de crise sanitaire, le secteur du mariage est particulièrement touché par les mesures de confinement. Alors que la saison des mariages débutait en ce début de printemps, bon nombre de couples ont dû prendre la décision d’annuler leur évènement.

Ne sachant pas combien de temps allait durer le confinement et surtout, comment allait se dérouler le déconfinement, le plus simple a été d’annuler la cérémonie. Les mariages interdits pendant la période de confinement, c’est un tout un secteur qui est touché. Les prestataires de mariage craignent une année blanche malgré le déconfinement du mois de Mai.

Certains futurs mariés ont pris le pari de reporter leur mariage à l’été ou au début de l’automne en espérant que le virus va disparaitre avec le temps et qu’ils pourront organiser un mariage digne de ce nom. Plus de 30% des mariages prévus au printemps ont été reportés à une date ultérieure.

Depuis le 11 mai, il est à nouveau possible de se marier, avec des règles précises de distanciation sociale et en respectant les gestes barrières et les consignes imposées par le gouvernement.

Depuis le 11 mai, il est à nouveau possible de se marier, avec des règles précises de distanciation sociale et en respectant les gestes barrières et les consignes imposées par le gouvernement.

Reporter son mariage

Lorsque l’on est en pleine organisation d’un mariage, on croit avoir pensé à tout. S’il y a bien quelque chose que l’on avait oublié de noter dans sa liste, c’est bien l’invité surprise. Cet invité surprise que l’on ne souhaitait pas voir est venu chambouler l’organisation de votre mariage.

Monsieur COVID vous a obligé à reporter votre mariage à plus tard. Il faut donc réfléchir à une date ultérieure pour à laquelle le mariage pourra avoir lieu. Le problème, c’est que l’on navigue à vue, sans pouvoir imaginer quelle sera la situation sanitaire au moment de la nouvelle date. C’est loin d’être évident, et pour bon nombre de futurs mariés, c’est un pari.

De plus, masques, gels hydroalcooliques, gants et autres précautions feront partie des invités. Pas très glamour….

Reporter son mariage à l’année prochaine est donc une évidence pour la plupart des couples. Pour cette année, beaucoup ont renoncé et préféré attendre 1 an de plus avant de pouvoir organiser la noce. Se marier pendant le COVID est possible, mais comme vous le savez peut-être, les invités devront être séparés par 1 mètre et observer une vraie distanciation.

Gels hydroalcooliques, gants et autres précautions feront partie des invités. Pas très glamour....

A lire aussi : Peut-on encore se marier pendant le covid – sur l’express

Faire-part de mariage et prestataires

Si vous aviez déjà envoyés les faire-parts et que tout était déjà organisé, le mieux est certainement d’envoyer un “contre faire-part” annonçant le report de l’évènement. Il est important d’officialiser le report en envoyant à votre liste d’invité une petite carte expliquant que votre mariage sera reporté. Evidemment, ils doivent s’en douter, mais il est toujours appréciable de recevoir une petite carte de confirmation.

Comme beaucoup de couples, vous avez fait le nécessaire pour gérer, autant que faire se peut, l’annulation/report de votre mariage auprès des prestataires de mariage que vous aviez engagés.

Certains couples ont peut-être eu la présence d’esprit de souscrire une assurance annulation au moment de l’organisation.

On peut trouver des compagnies d’assurance qui offre ce type de prestation sur Internet. Si ce n’est pas votre cas, les prestataires vont peut-être garder l’acompte déjà versé. Cet acompte leur permettra de garantir que vous les ré-engagerez lorsque votre nouvelle date de mariage aura été posée. Pas d’inquiétude à ce niveau là. Le plus important sera de vous y prendre bien à l’avance pour réserver la salle de réception ainsi que les différents prestataires de mariage auxquels vous aviez pensé.

A lire aussi : Comment créer un blog pour partager ses photos de mariage ?

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils seront très pris lorsque la possibilité d’organiser des évènements de façon normale sera à nouveau possible.

Se marier pendant le COVID est possible, mais comme vous le savez peut-être, les invités devront être séparés par 1 mètre et observer une vraie distanciation.

Les questions des futurs mariés

Nombreux sont les  couples à se poser des questions par rapport à leur organisation et ce qu’ils vont pouvoir faire. Voici quelques exemples de questions qu’ils se posent à propos de leur évènement, de la date de report ou encore de la possibilité de se faire rembourser leur acompte par leurs prestataire de mariage.

« Je dois me marier le 27 Juillet : est-ce que cela va être possible ? » Catherine

« Pourrons-nous nous marier comme prévu pendant cet été ? » Marie-Cécile et Jean-François

« Nous nous marions le 15 juillet : aura-t-il lieu et sous quelles conditions ? » Philippe et Nolan

« Nous nous marions le 30 juillet. Les mariages seront-ils annulés et combien de personnes peut-on inviter ? » Céline et pascal

« Je me marie le 4 juillet. Nous avions prévu 180 invités. Peut-on le maintenir ? Y a-t-il un seuil pour le nombre d’invités ? Les mariages sont-ils concernés dans les « événements et festivals » qui sont interdits jusqu’à la mi-juillet au moins ? » Julien

« Je me marie le 20 juin: dois-je annuler mon mariage ou non? Suite au discours du président de la république, les rassemblements publics sont interdits. Qu’en est-il des rassemblements privés comme un mariage ? » Fatima

Remboursement de l’acompte

« Nous avions un mariage prévu le 13 juillet. Au vu de l’annonce du président de la République, nous ne voyons pas comment nous pourrions nous marier à cette date. Nous pensons le repousser à l’année prochaine. Le traiteur auquel nous avions adressé 6.000 euros d’acompte nous a indiqué que si l’interdiction de rassemblement était reconduite, et que le mariage était impossible à cette date, il ne nous rendrait que les 2/3, soit 4.000 € sur les 6.000 €. Est-il en droit de nous faire ça alors que nous sommes dans une situation exceptionnelle et de cas de force majeure ? » Sabrina

« Je dois me marier le 30 Aout, cela ne pourra apparemment pas se faire, par rapport au coronavirus. Le prestataire de la salle refuse de rembourser l’acompte que nous lui avons versé : a-t-il le droit ? » Patricia

La décision n’est pas encore prise

Nous avons contacté différentes mairies et leur service d’état civil qui nous ont répondu qu’ils étaient « suspendus aux annonces du gouvernement » et qu’ils avaient « bon espoir pour les cérémonies planifiées en septembre et en octobre ».

La Direction générale de la Santé indique « ne pas être en mesure d’apporter des précisions sur la tenue ou non des mariages prévus après le 11 mai » et que la situation sera évaluée chaque semaine.

Concernant les contrats signés avec les prestataires et des sommes bloquées en vue du jour J, il conviendra de bien vérifier le contrat conclu avec le prestataire afin de voir si il est possible d’annuler sans frais la prestation en cas de force majeure. L’UFC Que choisir le rappelle dans son article : « depuis 2016, en vertu de l’article 1218 alinéa 1er du Code civil, il y a force majeure en matière contractuelle lorsqu’un événement échappant au contrôle du débiteur, qui ne pouvait être raisonnablement prévu lors de la conclusion du contrat et dont les effets ne peuvent être évités par des mesures appropriées, empêche l’exécution de son obligation par le débiteur. C’est le cas de l’épidémie de Covid-19 et du confinement, dès lors que le contrat a été signé avant le début de l’épidémie. »

Créez votre site de mariage privé

Essayez gratuitement, cliquez ici pour créer le vôtre !


Recherches des internautes pour cet article :

  • comment reporter son mariage
  • remboursement prestataire de mariage
  • quelle date pour organiser son mariage après le covid
  • organisation mariage règles pendant coronavirus
  • peut on se marier pendant le covid
  • le covid bouleverse la saison des mariages
  • se marier pendant le covid ou reporter son mariage
  • peut on se marier pendant le coronavirus
  • distanciation sociale mariage
  • a quelle date les mariages pourront avoir lieu après le 11 mai 2020

Dernière mise à jour le Mardi 22 Septembre 2020

Laisser un commentaire